« Les Puces : de 1870 à nos jours... | Accueil | Histoire des Puces : Comment devient-on brocanteur ? »

29/08/2012

Commentaires

J'ai adoré chiner là pendant des années mais depuis 10 ans je trouve que les prix sont déments. Cela gâche le plaisir et surtout je n'ai plus les moyens. Il y a d'ailleurs beaucoup plus de touristes étrangers que de parisiens. Dommage, dommage...

Moi j'habite le quartier donc j'y suis tous les week-ends. C'est vrai que les prix sont devenus mirobolants, mais j'aime toujours autant me promener dans les dédales du marché à la recherche de l'objet parfait.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Devenir Fan